La sinusite

Qu’est-ce que la sinusite ?

 

Une sinusite est une inflammation d’un ou de plusieurs des quatre types de sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) que comporte le corps humain. L’inflammation de la muqueuse des sinus, aussi appelée rhino sinusite, est habituellement causée par une infection virale ou bactérienne. Lorsqu’un virus ou une bactérie se propage dans les sinus, la muqueuse s’irrite et enfle, ce qui risque d’obstruer les sinus. Le mucus n’est alors plus drainé normalement vers le nez et, dans ce milieu fermé, les microbes se multiplient librement.

Les personnes qui souffrent d’asthme, de fibrose kystique ou d’allergies sont plus sujettes à la sinusite, tout comme celles qui ont déjà subi une fracture du nez ou qui sont nées avec une malformation du septum (la cloison entre les deux narines). Par ailleurs, le risque de complications liées à la sinusite est plus élevé chez les personnes qui ont le diabète ou une immunodéficience.

La sinusite est considérée comme aiguë si elle est totalement résolue en moins de 30 jours. Chez les personnes ayant un système immunitaire normal, la sinusite aiguë est généralement causée par une infection virale.
La sinusite aiguë est parfois causée par des bactéries. L’infection se développe souvent après une obstruction des sinus. Cette obstruction est liée en général à une infection virale des voies aériennes supérieures, telles que le rhume. Lors d’un rhume, les muqueuses tuméfiées des fosses nasales ont tendance à obstruer les orifices des sinus. L’air présent dans les sinus est absorbé par la circulation sanguine et la pression dans le sinus diminue, provoquant douleurs et sécrétions.

La sinusite peut être chronique lorsqu’elle persiste au-delà de 12 semaines (on parle de sinusite subaiguë entre 4 et 12 semaines). Si la sinusite aiguë ne répond pas aux traitements habituels ou si elle n’est pas soignée, elle risque d’évoluer vers une sinusite chronique. En général, la chronicité s’installe après plusieurs poussées de sinusite aiguë (sinusites récurrentes), mais il arrive parfois qu’une sinusite aiguë évolue tout de suite vers la chronicité.

Cause et symptômes, traitement.

En général, une sinusite commence pendant un rhume, une grippe ou une autre infection virale. La plupart des cas de sinusite sont causés par des infections virales. Toutefois, chez certaines personnes, une infection bactérienne peut provoquer la sinusite. Lorsque le sinus se remplit de mucus, l’oxygène vient à disparaître, créant un milieu idéal pour la croissance des bactéries. Souvent, les bactéries sont déjà présentes dans le nez, mais ne provoquent pas d’infection parce qu’elles sont maîtrisées par les défenses immunitaires naturelles.

Une douleur qui frappe dans la tête, avec une sensibilité importante au niveau du visage (augmentée lorsqu’on se penche). La douleur peut être localisée et varier d’intensité en fonction du ou des sinus touchés. Des douleurs dans l’oreille ainsi qu’au niveau des dents sont possibles.

Les décongestionnants ne doivent pas être employés plus de 3 à 5 jours consécutifs, car ils peuvent provoquer un effet de rebond. L’inhalation de vapeur chaude et l’emploi d’un humidificateur à vapeur froide peuvent procurer un soulagement; il peut également être bénéfique d’ajouter un décongestionnant à base d’eucalyptus ou de menthol dans de l’eau très chaude. Bien que sans danger pour les adultes, les décongestionnants ne sont pas recommandés pour les jeunes enfants.

Il n’existe pas de moyen sûr de prévenir toutes les causes de sinusite, mais on peut diminuer le risque d’infections virales en se lavant les mains fréquemment et correctement, en évitant la fumée du tabac et en réduisant son exposition aux produits auxquels on est allergique.