Mal de dos

Qu’est-ce que le mal de dos ?

Le mal de dos fait référence aux lombalgies, aux sciatiques, aux hernies, aux lumbagos. Les lombalgies sont les douleurs de dos les plus fréquentes. Elles correspondent à des douleurs situées en bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires, en dessous de la dernière vertèbre qui porte une côte. il peut être très douloureux. Pourtant, il n’existe pas de lien entre l’intensité des douleurs et leur gravité. Il ne faut donc pas que la crainte de la douleur entraîne la peur de bouger. Il est d’ailleurs essentiel de reprendre une activité normale dès que possible, afin d’empêcher le cercle vicieux du mal de dos chronique de s’installer. De fait, la crainte de la douleur et la peur de bouger peuvent retarder la guérison et pourtant : “Arrêter de bouger, c’est se rouiller !”.

Elle est l’une des raisons les plus fréquentes de consulter le médecin. La bonne nouvelle, c’est que la douleur disparaît souvent d’elle-même et qu’on se rétablit habituellement après une ou deux semaines. Les dorsalgies qui atteignent les vertèbres dorsales et les cervicalgies qui touchent les vertèbres cervicales sont également des douleurs du dos très fréquentes.

Nombreux sont ceux qui veulent rester au lit lorsqu’ils ont mal au dos. D’ailleurs, le repos au lit a longtemps été la recommandation habituelle. Mais les études actuelles recommandent d’éviter complètement le repos au lit. Rester au lit plus de 48 heures n’apporterait aucun avantage et pourrait même retarder le rétablissement.

Vous pensez que rester au lit lorsque vous avez une douleur intense au dos soulage la détresse peut sembler une bonne idée. Or, au contraire, pour contrôler plus efficacement les symptômes, il vaut mieux modérer vos activités mais demeurer actif de façon limitée. Les recherches suggèrent que si l’on peut trouver des positions confortables et continuer de bouger, on n’aurait pas du tout besoin de repos au lit.

Traitements

Lutter contre le mal de dos consiste à bouger progressivement et améliorer régulièrement son niveau d’activité. Maintenir une activité, c’est éviter que le mal de dos ne s’installe durablement et/ou revienne.

Qui dit activité, mouvement, ne dit pas certainement dire sport de haut niveau. Votre médecin traitant pourra vous aider à définir les bons mouvements, ceux qui vous conviennent et qui sont à pratiquer à votre rythme. De plus, il est important que ces activités vous plaisent afin de les pratiquer dans la durée. Trouvez avec lui ce qui convient le mieux pour vous et votre dos.

Utiliser les gestes usuels de la vie courante le plus rapidement possible comme quand vous bougez et/ou courez. Chaque geste, aussi petit soit-il, est utile pour lutter contre le mal de dos! Et n’oublier pas que tous les gestes comptent, à commencer par ceux de la vie quotidienne « Faire un peu, c’est déjà mieux que rien du tout ! », toute augmentation de l’activité physique, même minime, est bénéfique pour votre santé et pour entretenir la musculature de votre dos.