L’importance de la vaccination

Pourquoi c’est important de se faire vacciner ?

Se faire vacciner, c’est se protéger contre une série de maladies dont les complications peuvent être graves voire mortelles. Grâce à la vaccination, on évite de développer ces maladies et on diminue le risque de contaminer d’autres personnes.

Vous assurez que votre enfant reçoit les bons vaccins au bon âge est l’un des meilleurs moyens de l’aider à rester en santé et à tenir les maladies graves à distance. Pendant son enfance et son adolescence, votre enfant recevra plus d’une douzaine de vaccins obligatoires, dont la moitié avant l’âge de 2 ans. Le suivi des vaccins de votre enfant ne doit pas être laissé aux caprices de votre mémoire. Elle permet de se protéger et protéger les autres.

Pourquoi vacciner nos enfants ?

Faire vacciner son enfant permet d’éviter qu’il ne contracte certaines maladies infectieuses graves, qui sont difficiles à soigner et/ou qui peuvent induire des complications et de séquelles. Parmi ces maladies : le tétanos, les oreillons, la coqueluche, les méningites et septicémies à méningocoque et bien d’autres.

Lorsqu’un enfant tombe malade à cause d’un microbe, son système immunitaire se défend en fabriquant des anticorps destinés à neutraliser ce microbe. La vaccination fonctionne de la même manière, tout en évitant les dangers liés à la maladie”. En effet, dans un vaccin, le microbe est rendu inoffensif et ne rend pas malade. Mais, lorsqu’il est introduit dans le corps via le vaccin, le système immunitaire fabrique quand même des anticorps. Ainsi, si votre enfant rencontre un jour le vrai microbe, son système immunitaire le reconnaîtra tout de suite et l’éliminera  avant qu’il ne puisse le rendre malade. La vaccination permet ainsi d’éviter un très grand nombre de maladies et d’épidémies.

 

La vaccination permet-il de se protéger et protéger les autres?

Faire vacciner son enfant comporte un bénéfice pour lui-même, mais aussi pour la communauté et pour les générations futures.

Parfois, le seul intérêt de la vaccination est de protéger son voisin. La rubéole par exemple est une maladie tout à fait bénigne pour les petits garçons. Les vacciner est cependant important pour éviter des épidémies qui risqueraient d’atteindre des femmes enceintes et d’entraîner des malformations fœtales très graves.

D’autres vaccins, comme le vaccin antitétanique, n’apportent en revanche qu’un bénéfice individuel. Le bacille du tétanos étant présent dans l’environnement, la vaccination ne réduira pas le risque de contamination pour les non vaccinés, mais elle protégera la personne vaccinée de cette maladie mortelle.

L’utilité d’un vaccin c’est de se protéger et de protéger les autres, notamment les personnes les plus fragiles de son entourage : nouveau-nés, femmes enceintes, personnes souffrant d’une affection contre-indiquant la vaccination, personnes âgées, etc. C’est le cas notamment des vaccins contre la coqueluche et la rougeole, qui assurent une protection des nourrissons en attendant qu’ils puissent être vaccinés.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*