Hypertension artérielle

Qu’est ce que l’hypertension artérielle?

On parle d’hypertension artérielle quand la pression du sang dans les artères est trop élevée. Les deux valeurs de la pression artérielle sont habituellement comprises entre 10 et 14 pour la pression maximale, et 6 et 8 pour la pression minimale. Ainsi, une tension de 12 – 8 est considérée comme normale. L’hypertension artérielle est l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiaques, de l’insuffisance rénale, et des accidents vasculaires cérébraux ou AVC. Elle apparaît généralement avec l’âge, souvent accompagnée d’un excès de poids.

 

Quels sont les symptômes de l’hypertension artérielle?

L’hypertension artérielle est une maladie qui peut demeurer silencieuse pendant de nombreuses années. Elle peut être découverte au cours d’une simple consultation chez le médecin ou bien lors de l’apparition de complications (cardiaques, cérébrales, vasculaire, rénales, etc.). Les symptômes que peut ressentir une personne hypertendue peuvent se manifester lors de poussées hypertensives, mais pas toujours.

Des maux de tête survenant essentiellement le matin et siégeant principalement dans la nuque, au niveau des tempes peuvent témoigner d’une poussée d’hypertension sévère. La sensation de sifflements auditifsparfois pulsatives (acouphènes) peut refléter une hypertension artérielle, de même que des troubles de la vision (sensations de mouches devant les yeux ou phosphènes), des vertiges, ou une accélération du rythme cardiaque (tachycardie, palpitations).Enfin, une hématurie (présence de sang dans les urines) peut également témoigner d’une cause rénale à l’hypertension artérielle.

 

Quels sont les facteurs de risque de l’hypertension?

Les facteurs de risque modifiables incluent une alimentation déséquilibrée (consommation trop forte de sel ou de matières grasses saturées et d’acides gras trans, et trop faible de fruits et de légumes), la sédentarité, la consommation de tabac et d’alcool et le surpoids ou l’obésité.

Les facteurs de risque non modifiables comprennent les antécédents familiaux d’hypertension, le vieillissement (personnes âgées de plus de 65 ans) et la coexistence d’autres pathologies telles que le diabète ou une maladie rénale.

 

Traitement :

Attention : un traitement permanent ne signifie pas forcément toujours le même traitement. La maladie évolue avec le temps et avec la personne. D’où la nécessité de réajuster régulièrement votre traitement, par un suivi régulier chez votre médecin traitant, environ tous les trois mois. C’est à vous de signaler à votre médecin si votre traitement vous convient dans votre vie quotidienne. Vous avez un rôle important à jouer dans votre maladie : vous êtes un acteur essentiel de votre santé, partenaire de votre médecin.