La diarrhée

Définition et prévention

 

La diarrhée est une maladie que l’on peut prévenir et guérir. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un mauvais moment à passer. La diarrhée est définie également en fonction de la quantité de selles émises, qui peuvent aussi être pâteuses. Elle est considérée comme la deuxième cause de mortalité chez l’enfant de moins de 5 ans. Chaque année, elle tue 5 250 000 enfants dans le monde. Un épisode de diarrhée n’est donc pas à négliger. En effet, elle peut durer plusieurs jours et priver l’organisme d’eau et de sels minéraux : des éléments essentiels à la survie.

Lorsque notre intestin absorbe suffisamment les aliments et les liquides, les selles sont normales. Le phénomène de diarrhée est dû à une mauvaise absorption ainsi qu’à des sécrétions de l’intestin, qui liquéfient les selles.

La plupart des diarrhées sont transitoires et passent au bout de quelques jours (en 24 à 72h). Il n’est nécessaire de voir un médecin que dans les formes sévères, avec fièvre et selles sanglantes, qui durent plus de trois jours. En revanche, toute diarrhée du nourrisson, du jeune enfant ou de la personne fragile, nécessite une consultation rapide chez un médecin.

En effet la diarrhée est évitable, il est possible de la prévenir en respectant quelques mesures simples : Appliquer certaines règles d’hygiène de base comme se laver les mains plusieurs fois par jour, avant de préparer à manger, avant se mettre à table et après être allé aux toilettes, nettoyer régulièrement les lieux de stockage de la nourriture (réfrigérateur, garde-manger, etc.) , En voyage, être vigilant sur la nourriture et les boissons proposées. Il faut être particulièrement attentif au lavage des mains, à l’eau de boisson (préférer l’eau en bouteille), aux plats crus, froids ou réchauffés (il est préférable de les éviter), au lavage et épluchage des fruits et légumes.

 

Traitement :

 

L’objectif du traitement est d’atténuer les symptômes et d’assurer le retour à la normale des mouvements intestinaux. Le traitement d’une diarrhée débute obligatoirement par une réhydratation par voie orale. Les boissons salées (bouillons par exemple) ou un peu sucré peuvent aider à fixer l’eau et apporter des minéraux, sont particulièrement recommandées.Ainsi, que ce soit pour les nourrissons ou les personnes âgées, des sachets de réhydratation orale peuvent être utilisés pour éviter le risque de déshydratation. Ils sont disponibles en pharmacie.

En dehors des cas de diarrhées chez le nourrisson, le jeune enfant ou la personne fragilisée qui nécessitent une consultation médicale, les adultes peuvent généralement se soigner seuls. Pour les adultes, il s’avère utile de ne pas enrayer trop tôt la diarrhée, afin de faciliter l’élimination des germes. Il faut également boire abondamment.

Dans quelques cas, lorsque l’agent infectieux à l’origine de la maladie a été mis en évidence comme étant une bactérie, une prescription d’antibiotiques peut être nécessaire. D’autres traitements peuvent être proposés. Notamment, les anti-diarrhéiques dit d’origine microbienne en traitement d’appoint. Ils contiennent des pro biotiques et leur action repose sur reconstitution de la flore intestinale.